Alfortville : une boutique éphémère pour les créateurs

Une boutique éphémère qui met en avant les créateurs ? C’est un rêve devenu réalité pour la plupart d’entre eux ! Et pour cause, la ville d’Alfortville vient d’ouvrir une deuxième structure, installé rue Véron, pour permettre aux jeunes créateurs de profiter d’une plus grande visibilité et de se rapprocher encore plus de leur clientèle.

Une boutique éphémère jumelle ouvre ses portes                    

Depuis quelques temps, la ville d’Alfortville accorde une place importante aux créateurs. En 2016, la boutique éphémère pour les artisans a connu un franc succès. Une succes story qui n’est pas prête de s’arrêter car ce pop-up store a, désormais, une jumelle. Installé au 108, rue Véron, tous les créateurs peuvent profiter de cette espace pour se faire connaitre. Anna Delegacz, jeune créatrice en maroquinerie, fait partie des premiers artisans à avoir profité de cette boutique éphémère. Elle a présenté des modèles de sa marque Anadel, lancée sur le web il y a cinq ans. Cette boutique est une initiative du maire PS Michel Gerchinovitz : « On s’est rendu compte avec la première Boutique qu’il y avait pas mal de créateurs sur la ville qui avaient besoin de se faire connaître ».

Une grande opportunité pour les artisans et créateurs

Une deuxième boutique éphémère, mais également une deuxième structure. Différente, mais complémentaire. Si vous étiez habitué à voir la boutique de 2016, installée à deux pas de la marie, accueillant les artisans, les revendeurs et les associations, au moins une fois par an, moyennant un loyer, vous serez un peu surpris de l’agencement de cette nouvelle boutique. Si les jeunes créateurs comme Anna Delegacz devaient partager un loyer entre 400 et 500 euros la semaine, cette fois-ci, la boutique est totalement gratuite. En effet, les participants n’auront rien à payer. Il suffit seulement de ramener son mobilier et ses produits à présenter et le tour est joué.

Une espace pour la vente mais aussi pour la fabrication

La créatrice des sacs et des accessoires de la marque Anadel est donc aussi présente sur cette deuxième boutique éphémère. Et à sa grande surprise, ce n’est pas seulement la vente qui est facilité par cette espace. « J’ai aussi pu installer mon atelier. C’est un vrai plus. J’ai pu continuer à travailler, à honorer mes commandes, quand il n’y avait pas de clients dans la boutique » affirme-t-elle. Et les résultats, ne se sont pas faits attendre. Après juste un mois, la créatrice, cheffe de réception au quotidien, a déjà réussi à se faire de nouveaux clients : « C’était parfait. J’ai gagné de nouveaux clients. Les gens du quartier sont venus, mais aussi de plus loin, du fait du bouche-à-oreille, après la communication lancée par le maire ».

De nouvelles marques sont attendues pour très bientôt

Mais ce ne sont pas seulement les créateurs qui profiteront de cette boutique éphémère. Et pour cause, plusieurs clients y voient également une grande opportunité. C’est le cas d’Inna, 45 ans, à la recherche d’un nouveau portefeuille : « c’est intéressant, bien placé, juste à côté de l’arrêt de bus. Cela crée de l’animation dans le quartier ». C’est d’ailleurs l’un des objectifs de la municipalité, qui souhaite : « en faire un nouveau centre de polarité pour aider à l’épanouissement du commerce local ». Une nouvelle marque est attendue courant janvier.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Solve : *
30 ⁄ 1 =